PIERRE ERNEST BALLUE

PIERRE ERNEST BALLUE

Le PARCOURS de PIERRE BALLUE

 

 

Pierre BALLUE, né le 27 février 1855 à la Haye-Descartes ( aujourd'hui Descartes), va faire partie de cet ensemble de peintres qui, à la fin du XIX ème siècle, défendra la peinture de Paysages français.

Pierre BALLUE a vu le jour dans une famille dont un de ses membres, Mr André GOUPILLE qui en étudié la généalogie, fait remonter son installation à la Haye avant 1626, et qui a donné à la commune deux maires : René BALLUE de 1804 à 1807 et Pierre BALLUE de 1816 à 1830.

Les parents de notre peintre quittent la Touraine en 1867 et s'installent à PARIS. Pierre BALLUE, alors âgé de 12 ans est déjà très attiré par la peinture.

 

 

 

 

Il est doué et peut ainsi suivre les cours d'Alexandre DEFAUX, lui même élève de COROT. Il suivra également les leçons d'Emile DAMERON qui fut élève de TROYON.

Il apprend vite l'art de la composition, la maitrise de la palette, les techniques du pinceau. Sa première oeuvre exposée au Salon des Artistes Français date de 1875, il a tout juste 20 ans.

Il exposera à ce Salon pratiquement tous les ans jusqu'à son décès en 1928.  Il y présente des paysages de Fontainebleau ou de ses environs, mais aussi  des bords de l'Indre, de la Vienne, de l'Anglin et bien sûr la Creuse, soit dans la région de Crozant, Fresselines et Gargilesse dont l'abbé Imhoff est un de ses amis, soit dans la région de la Haye-Descartes.

En 1887, par exemple, il expose " les bords de la Creuse à Gargilesse ", une immense toile de 1,74 x 2,5O mètres qui se trouve maintenant au Musée Bertrand à Châteauroux.

En 1891, il obtient une médaille de 3ème classe avec une très importante toile de 2 x 3 mètres, intitulée " le ruisseau de Puy Guillon"  ( dans la Creuse ). Cette toile sera exposée à TOURS en 1892 à l'occasion de l'Exposition Nationale qui s'y tient cette année là. Elle suscite l'admiration des visiteurs et Félix Laurent, conservateur du Musée des Beaux-Arts, plaide auprès de la municipalité tourangelle pour que celle-ci en fasse l'acquisition. Ce qui fut fait en décembre 1892. Le tableau est alors exposé dans l'escalier de la Bibliothèque, alors situé en haut de la rue nationale. Ce tableau sera malheureusement détruit lors des bombardements de 1940 dans l'incendie qui ravage la Bibliothèque de Tours.

Les sites qui ont retenu l'attention de Pierre BALLUE se situent également autour de Fontainebleau et Barbizon.

En 1911, la toile qu'il présente au Salon est intitulée " les pins au Mont Aigu " ( forêt de Fontainebleau ). Cette toile est actuellement conservée au Musée des Beaux-Arts de Châtellerault ( département de la Vienne )

Pierre BALLUE apprécie également les sites pittoresques du Midi de la France et de la Côte d'Azur. En 1893, il présente au Salon " vieux oliviers au cap d'Antibes" et en 1907 " environs de Nice" .

Si ses sujets de prédilection sont des paysages, on lui doit aussi de très belles compositions de fleurs à l'exemple de celle passée en vente à Lucerne en 1962 ou à Reims en 1990, un vase de fleurs daté de 1887.

 

 

 

 

 

Le style de Pierre BALLUE, hérité de son apprentissage auprès des élèves des maîtres de Barbizon, est classique avec une composition par plans bien définis et une perspective très lisible fournie par les puissantes diagonales que lui offrent les lignes d'arbres à l'orée des bois ou le long des chemins, par les bords de rivières ou de plan d'eau, par les sentiers et chemins de campagne. Le thème du chemin largement ouvert au premier plan et descendant souvent vers un point d'eau situé au centre de la composition en passant par des plans intermédiaires constitués de végétation ou de constructions tels vergers ou chaumières et un horizon donné par des lignes de collines est fréquent chez cet artiste. La vue de la Haye-Descartes conservée à la mairie est un bon exemple.

 

 

 

 

L'écriture de Pierre BALLUE est appliquée. Il ne traite pas son sujet en larges touches, mais privilégie le détail. Il aime les effets de lumière qui lui permettent de mettre en valeur les éléments constitutifs de sa composition.

Si les toiles de Pierre BALLUE sont composées à partir de croquis pris sur le vif, par contre la réalisation des toiles a lieu en atelier à partir de ces notes qu'il agence pour donner le maximum d'effets à son oeuvre, se réservant le droit de modifier, dans l'intérêt de sa toile, quelque peu la réalité. Dans la vue de la Haye-Descartes, déjà citée ci-dessus, les connaisseurs du site pourront remarquer quelques libertés poétiques.

Pierre BALLUE a changé d'atelier au cours de sa longue carrière. En 1882 il travaille à PARIS, rue Saint Vincent de Paul. En 1890, il s'installe rue de la Tour d'Auvergne. La notoriété venant, son atelier est situé Boulevard Lannes. A la fin de sa vie il peint rue de l'Arbre sec à Fontainebleau. Il s'éteint à la Haye-Descartes, rue de l'Abattoir, le 18 Mai 1928, après avoir envoyé au Salon des Artistes Français ses dernières oeuvres dont " l'inondation et la plaine de Basroux"

D'un point de vue technique, l'oeuvre de Pierre BALLUE est essentiellement composée de peintures à l'huile sur toile, mais on lui doit aussi des pastels à l'exemple de ceux qu'il expose au Salon en 1907 " sous les saules" ou en 1913 " la creuse à Fresselines " et " Bord de Creuse aux environs de Gargilesse".

Le Musée du Louvre conserve un dessin au crayon dans son cabinet d'Art graphique intitulé "les rochers de Douce".

 

 

 

On doit également à Pierre BALLUE des gravures à l'aquantinte, procédé à la mode dans l'entre deux guerres, et qui reprennent ses thèmes favoris tels que le moulin au bord de l'eau ou une charrette sur une route à l'entrée d'un village.

 

 

 

 

Aujourd'hui, on retrouve plus d'une centaine de tableaux catalogués dans des ventes ou galeries consacrés à la peinture française du XIXème siècle tant en france qu'à l'étranger depuis une dizaine d'années.

Nous terminerons cette évocation de Pierre BALLUE en rappelant que la ville de Descartes a donné son nom à la rue du centre ville où il est né et que le Musée du Patrimoine conserve deux oeuvres de cet intéressant Artiste.

 

 

 

                              Conférence de Mr Jean Bernard SANDLER

               " Pierre BALLUE  un paysagiste né en Touraine"

 



18/11/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres